Musique de la BA The Other Woman avec Nathalie Portman

Publié le

Hier, l’affiche de The other woman était révélée . Aujourd’hui, c’est la bande-annonce du film de Don Roos qui apparaît en ligne. Elle confirme son penchant pour le mélo gorgé de bons sentiments en livrant le scénario : Portman y sera la nouvelle femme d’un divorcé, devenant la bête noire de son ex-femme ( Lisa Kudrow ) ne supportant pas qu’elle devienne en charge de l’éducation de son fils. On a cru par ailleurs lire entre les lignes, que la belle-mère malgré elle aurait un secret traumatisant (la mort d’un enfant ?). The other woman connaîtra une sortie américaine peu usuelle : en VOD le 1er janvier puis dans une combinaison limitée de salles le 4 février. Critique (film vu dans le cadre du Festival de Deauville 2010) : Je profite du récent regain de promotion vis à vis de ce film (qui date quand même de 2007 mais n'est pas sorti en salles - il a même été diffusé il y a quelques mois sur Canal + sous le titre « Un hiver à Central Park ») pour vous proposer ma critique, l'ayant vu lors du dernier Festival de Deauville. Le film sera disponible dès demain, le 1er janvier, en VOD puis dans quelques salles aux USA dès le 4 février. Jadis intitulé "Love and others impossible pursuits", titre du livre dont le film est l'adaptation, The other Woman s'inscrit dans l'archétype le plus absolu du film familiale dramatique, au sens lacrymal du terme. Premier long-métrage de la société de Natalie Portman, Handsomecharlie Films, il précèdera de quelques mois j?espère une sortie française d? Hesher, autre production de la société avec Joseph Gordon Lewitt en tête d?affiche.

Scénarisé et mis en scène par Don Roos (à qui l?on doit aussi entre autre le film Happy Endings et le scénario de Marley & moi), The Other Woman peint le portrait d?Emilia, jeune femme endeuillée par la mort de son premier enfant alors qu?il était encore nourrisson. Une tragédie qui marquera le début d?un délabrement des relations du couple qu?elle forme avec un avocat New-Yorkais, déjà père d?un petit garçon de 8 huit ans.

Un pitch relativement commun donc, propice à faire pleurer dans les chaumières, mais qui se révèlera moins convenu dans le traitement que l?on pourrait le suppose...

Le réalisateur Don Roos (entre autres du très primé THE OPPOSITE OF SEX, 1998), par ailleurs scénariste pour le grand mais aussi le petit écran (L'AMOUR DU RISQUE dans les années 1980 ; DIABOLIQUE, 1996 ; MARLEY & ME, 2008) adapte le roman en partie autobiographique d'Ayelet Waldman "Love and Other Impossible Pursuits". Il livre un récit certes amer, mais au message clair : les souffrances, les épreuves que l'on traverse (divorces, relations complexes au coeur de familles bancales, deuil...), sont parfois source de renouveau intérieur.

Natalie Portman (Golden Globe pour CLOSER en 2004) et Lisa Kudrow (bien loin de son personnage de Phoebe dans FRIENDS) se livrent un duel humain et goûteux ; Scott Cohen, lui, est touchant dans le rôle complexe de victime et origine des conflits. Quand à Charlie Tahan (JE SUIS UNE LÉGENDE), il incarne le fils de 5 ans, écartelé, et trop précoce...

Un film dont j'ai très peu entendu, évidemment puisque

Bande-annonce de The Other Woman en VO :

Synopsis : Emilia Greenleaf, une jeune et brillante avocate fraîchement diplômée de Harvard, se laisse séduire par Jack, son nouveau collègue. Elle se demande si leur relation sera durable et si Jack va accepter de divorcer pour vivre avec elle. Mais pour le nouveau couple, rien n'est vraiment simple : Jack a un fils, surprotégé par sa mère, médecin. Immédiatement, l'enfant se montre ouvertement hostile en présence d'Emilia...

Musique de la BA :

A 1'20 : "Change Of Time" par Josh Ritter



Commenter cet article